Faciliter la découverte des voies d’eau aux personnes à mobilité réduite

PORTEURS DE PROJETS

La communauté Canalfriends avec le soutien de Fabienne et Kim

EAU DEFIS

L’appui de la communauté Canalfriends aux projets et défis autour des voies d’eau

handbike; cyclotourisme

Canalfriends avec l’appui de Fabienne et Kim souhaite faciliter la découverte des voies d’eau aux personnes à mobilité réduite (PMR) et au delà, des personnes porteuses d’un handicap auditif, mental, moteur et visuel.

Pourquoi cette décision ?

Au printemps 2018, nous avons découvert les difficultés rencontrées par Fabienne pour trouver des hébergements adaptés à son handicap. Lors de sa  randonnée en handbike le long du canal de Garonne,  Maryse et Michel, membres de Canalfriends l’ont reçue avec un plaisir partagé.

Cela nous a donné envie de rendre plus lisibles les hébergements et activités proposant des aménagements et services adaptés à certaines catégories de handicap. Notre objectif est toujours le même : favoriser de belles rencontres le long des voies d’eau qui rendent un séjour inoubliable.

Fabienne et Kim, fondatrices de l’association Roues Libérées vont nous aider dans cette démarche qui se veut modeste et pragmatique.

Il ne s’agit pas de créer un label différent du label « Tourisme et Handicap », il s’agit d’identifier les acteurs au sein de la communauté Canalfriends, qui souhaitent accueillir des PMR qui, comme Fabienne ou Kim, ont une certaine autonomie de déplacement.

Les aménagements de base ou services spécifiques proposés seront indiqués dans leur annonce afin que chacun puisse voir s’ils sont adaptés à son handicap et, au besoin, demande des précisions. Bien sûr, les établissements labellisés « Tourisme & Handicap » seront signalés.

Enfin des astuces ou bons plans pour réaliser des aménagements à moindre coût seront communiqués afin de donner envie à nos membres de les intégrer dans leurs projets.

velo; handbike; canalfriends; eau defis

Fabienne & Kim, pourquoi avoir créé « Roues libérées » ?

Fab et Kim : Le handicap est vu par la majorité du grand public comme une étiquette sans nuance regroupant des populations dont la diversité d’âges, de besoins et d’objectifs n’est pas reconnue. L’appellation même « personnes handicapées » les désigne par la seule conséquence sociale de leur infirmité, conséquence liée au défaut en aménagements nécessaires à l’accessibilité. Ce contexte social fait perdre à certaines personnes porteuses d’un handicap l’espoir de pouvoir mener une vie épanouissante. Or grâce aux progrès technologiques et à l’accompagnement médico-social de plus en plus performant, cela est possible. A vélo, celui qui pédale avec les bras, une ou deux jambes, avec ou sans assistance électrique, a la même mobilité qu’un valide.

« Roue Libérées » a pour ambition de le démontrer par la réalisation de voyages itinérants en mixité handi/valide.

Que vous apporte une activité comme le handbike ?

F & K : Le handbike est un vélo actionné par les mains. En ce qui nous concerne, nous avons ajouté un stricker (3ème roue à pédalier manuel) à notre fauteuil roulant. Il nous permet de rouler grâce à la propulsion simultanée des bras, des épaules, du torse et des abdominaux  et d’une assistance électrique pour les passages difficiles.

F : Le handbike m’apporte le plaisir d’évoluer silencieusement en univers fluvial ou forestier, sur route mais aussi sur les chemins impraticables en fauteuil roulant. Il m’apporte aussi le bonheur de rencontrer d’autres cyclistes nomades – un des modes de locomotion qui signe le respect que l’on porte à son environnement, valeur essentielle pour moi. C’est un sport vecteur de collectif, de mixité, d’aventures, de joies, de rencontres, de soirées au coin du feu sous les étoiles…

K : Je n’aime pas parler de « dépassement de soi » pour le handbike. Il me permet comme ceux qui font du vélo, de rencontrer de nouvelles personnes, découvrir des territoires et de me changer les idées. C’est un besoin quasi quotidien. Par contre, je parle davantage du « dépassement de soi » quand je fais du parapente, car j’ai toujours aussi peur au décollage mais rapidement le plaisir prend le dessus.

Quelques exemples de voyages réalisés seule ou ensemble :

canoe; handicap; handbike

Qu’attendez-vous de cette collaboration avec Canalfriends ?

F : Qu’elle suscite l’envie chez les hébergeurs de prendre en compte les besoins des PMR  capables de voyager à vélo.  Qu’elle rende plus accessibles les loisirs aquatiques comme le canoë ou le bateau en démystifiant le handicap auprès des loueurs par notre présence et notre envie. De notre côté nous ferons des propositions d’aménagements plus pragmatiques que la législation officielle.

K : En priorité, qu’elle me permette de faire de très belles rencontres avec la communauté Canalfriends, en participant à des balades le long des voies d’eau. Que l’on s’apporte respectivement quelque chose en échangeant simplement sur nos envies et nos différences.

Avis de Maryse et Michel :

  • Maryse Amizet / Gîte et chambres d’hôtes de Sauvin : « Fabienne et ses amis sont arrivés avec un grand sourire communicatif. Leur franche rigolade, leur  aptitude à se détacher des contraintes liées à leur handicap m’ont particulièrement touchées. »
  • Michel Baillon / Le Relais de Garonne : « Rencontre extraordinaire ! Fabienne est souriante, pleine de bienveillance. Ses avis sur les aménagements que j’ai réalisés pour leur venue m’ont donné envie de faire encore plus. »

parapente, handisport, eau defis

Formalisation de la démarche dans Canalfriends 

1/Les annonces présentes sur le site intégreront un champs dédié indiquant  :

« Label Tourisme & handicap » lorsqu’il a été obtenu, en précisant les handicaps pris en compte (auditif, mental, moteur, visuel)

« PMR friendly » :  s’il existe des aménagements ou services pouvant être suffisants pour des personnes à mobilité réduite, qui sont précisés ensuite dans l’annonce. Parmi ceux déjà identifiés par Roues libérées :

  • Local, restaurant & hébergement :
    • porte large de plus de 90 cm
    • plain pieds ou rampe d’accès ou ascenseur avec porte de plus de 90 cm
    • toilettes avec un cercle d’un mètre de diamètre libre jointif
    • douche à l’italienne sans bac, avec un siège rabattable ou à défaut, la possibilité d’installer une chaise en plastique
  • Activité :
    • selon les handicaps et les activités, un accompagnement peut être indispensable (mise à l’eau en canoë ou lancement en parapente) ou juste plus confortable (sur terrains accidentés à vélo ou les arrêts pique-nique).  Des exemples concrets déjà existants et des échanges entre professionnels et Roues Libérées permettra d’identifier les bonnes pratiques.

2/Dès 2019, les guides  de voyages Canalfriends présenteront sur une page, la démarche et la façon de les repérer  dans les adresses du guide.

3/Les cartes de géolocalisation réalisées par Canalfriends intégreront un calque permettant d’identifier ces 2 catégories.

Canalfriends Eau Defis

4/Roues Libérées apportera conseils et astuces pour simplifier la mise en oeuvre à ceux qui souhaitent s’engager dans la démarche. Des retours d’expérience seront pris en compte afin d’ajuster la démarche pour la rendre accessible au plus grand nombre.

Comment participer :

  • En indiquant dans votre annonce Canalfriends, si vous êtes labellisé Tourisme & Handicap ou si vous avez des aménagements  « PMR Friendly ».
  • En intégrant des critères qui vous permettront d’être « PMR Friendly » ou  « Tourisme & Handicap »
  • En diffusant cette page auprès de personnes pouvant être intéressées
  • En réagissant ou suggérant toute initiative confortant cette démarche

Contact et informations :

Découvrez les carnets de voyages de l’escargot sur le canal du Midi

Envie d’en savoir plus sur Canalfriends ?

Rejoignez notre communauté, ouverte à tous les passionnés et acteurs des voies d’eau qui souhaitent présenter leurs activités sur notre site et dans nos guides de voyage gratuits, participer à nos actions, animer leur territoire.